1826 - Affaire William Morgan (1775 - 1826)

Publié le par Socrates Philalethe

William Morgan (1775 – vers 1826) était un franc-maçon américain résidant à Batavia dans l'État de New York qui devait ensuite se tourner vers l'antimaçonnisme.


Il quitta sa loge maçonnique après avoir été rejeté d'un chapitre des hauts grades maçonniques1. Par la suite, il publia une divulgation exposant les secrets de la franc-maçonnerie. Peu après, en 1826, il disparu sans laisser de traces. On prétendit qu'il fut arrêté, enlevé et apparemment assassiné. La découverte d'un cadavre près de Fort Niagara, pourtant non identifié, le 7 octobre 1827, provoqua un choc dans l'opinion publique2. Un parti antimaçonnique ainsi qu'un puissant mouvement vit le jour la même année. Un candidat anti-maçon va se présenter aux élections pour le poste de gouverneur général de New York, en 1830, il manquera de peu d'être élu3.

Suite à l'affaire Morgan et à la vague d'antimaçonnisme qui s'ensuivit, entre 1826 et 1846 la Grande Loge de New York passe de 500 à 65 loges4, de nombreux franc-maçons démissionnant.

 

1821 - Affaire William Morgan   
1821 - Suite à l’enlèvement à Batavia (État de New York) du journaliste William Morgan (il quitta la loge "La Branche d’Olivier" à Batavia, après avoir été rejeté d'un chapitre des hauts grades maçonniques, et publia, sous le titre "Free-masonry exposed and explained", un livre dans lequel il révélait les secrets de la mystérieuse institution et reproduisait les rituels maçonniques), les loges font l’objet d’attaques virulentes aux États-Unis ; on accuse les frères d'avoir noyé Morgan dans la rivière Niagara. Un monument à sa mémoire est érigé dans le vieux cimetière de Batavia ; sur le socle est gravée l'inscription suivante : "Sacred to the memory of William Morgan, a native of Virginia, a captain in the war of 1812, a respectable citizen of Batavia, and a martyr to the freedom of writing, printing and speaking the truth. He was abducted from near this spot in the year of 1826, by Freemasons, and murdered for revealing the secrets of their order. The court records of Genesee County, and files of the Batavia Advocate, kept in the recorder's office, contain the history of the events that caused the erection of this monument, September 13, 1882. The bane of our civil institutions is to be found in Masonry, already powerful and daily becoming more so. I owe to my country an exposure of its dangers." (http://www.theforbiddenknowledge.com/hardtruth/uspresidentasmasons_1b.htm)

Suite à la vague d'antimaçonnisme qui s'ensuit, le Parti antimaçonnique est créé, de nombreux frères démissionnent et la Grande Loge de New York passe de 500 à 65 loges entre 1826 et 1846 (Encyclopédie de la franc-maçonnerie, Le livre de poche, article "Etats-Unis", p. 276-277).

Publié dans XIXe Siècle

Commenter cet article