Jacques Matter (1791 - 1864)

Publié le par Socrates Philalethe

Jacques Matter (1791-1864) utilisa pour la première fois semble t-il, le mot ésotérisme dans l'Histoire critique du gnosticisme, en 1828; il entendait par là une forme de libre spéculation intellectuelle et religieuse, en dehors des cadres institutionnels des Eglises peut-être, mais sans recourir à une institution, dans la ligne de la théosophie chrétienne du XVIIIe siècle. Issu d'une famille protestante du nord de l'Alsace, il fit oeuvre de philosophe et d'historien, tout en exerçant les fonctions d'inspecteur de l'Instruction publique. Par sa femme, il a été en contact avec les illuminés de Strasbourg

Esotérisme apparaît en français chez Jacques Matter (1791-1864) apparenté aux millieux théosophes de Strasbourg ; son Histoire critique du gnosticisme et de son influence(1828) loue la brillante synthèse de ces théosophes qui ont su amalgamer les apports de la grèce, de l’orient et du judaisme à la Révélation., selon le système initiatique de Pythagore

Publié dans XIXe Siècle

Commenter cet article