L'abbé d'Alès de Bermont d'Anduze - « Rite Magique Asiatique Echappé des Collèges Anciens »

Publié le par Socrates Philalethe

 

L'abbé d'Alès de Bermont d'Anduze

« Rite Magique Asiatique Echappé des Collèges Anciens »

 

Correspondant du marquis de Chefdebien, et créateur en 1807 du rite oriental magique asiatique "échappé des collèges anciens" Né en 1754, docteur en droit civil et en droit canon, il devint prêtre en 1785 ; il fut notamment chanoine de Lautrec, vicaire général de Bayeux et chanoine comte de Vienne. Ayant quitté la France durant la Révolution par refus de prêter le serment constitutionnel ; il revint en France en 1802 et devint vicaire général d'Arras et représentant à Paris du Cardinal de La Tour d'Auvergne. La non-application en France des Bulles d'excommunication au nom du gallicanisme lui avait permis d'être initié en 1783.

Sous l'Empire, il fut l'un des piliers du tout jeune Rite Ecossais Ancien et Accepté : il fonda notamment la Respectable Loge écossaise de Saint-Alexandre d'Ecosse "première Loge du rite écossais à l'Orient de Paris". (cf. Fr.Colaveri in Napoléon empereur franc-maçon et M. Gaudart de Soulages et H.Lamant in Dictionnaire des Francs-Maçons européens).

  

Publié dans XVIIIe Siècle

Commenter cet article