Les vestiges d'une très ancienne civilisation en Europe, datant d'il y a 7000 ans

Publié le par Socrates Philalethe

 

 

Des vestiges d'une très ancienne civilisation européenne auraient été découverts

LEMONDE.FR | 11.06.05 | 10h48 • Mis à jour le 11.06.05 | 10h48

 

 

Les vestiges d'une très ancienne civilisation en Europe, datant d'il y a 7000 ans, ont été découverts par des archéologues, rapporte, samedi 11 juin, le quotidien britannique l'Independent.

 

Les traces de plus de 150 temples édifiés, entre 4800 et 4600 avant JC, ont été localisées sur une zone de plus de 600 km de long, couvrant ce qui constitue de nos jours l'est de Allemagne, la République tchèque, la Slovaquie et l'Autriche. Ces constructions de grande taille ont été érigées quelque 2 000 ans avant les pyramides d'Egypte et le centre mégalithique de Stonehenge, dans le sud de l'Angleterre, affirme le journal.

 

Ces découvertes vont révolutionner l'étude de l'Europe préhistorique alors que l'on pensait jusqu'à présent que l'architecture monumentale ne s'était développée que plus tard, au Moyen-Orient, en Mésopotamie et en Egypte, estime le quotidien britannique.

 

Des recherches effectuées, à partir notamment de photos aériennes, dans les champs et sous d'actuelles villes allemandes, durent depuis plus de trois ans, mais les spécialistes n'ont pas encore été en mesure de donner un nom à cette civilisation.

UN PEUPLE PROFONDÉMENT RELIGIEUX

 

L'ensemble des temples, faits de bois et de terre, ont été construits par un peuple profondément religieux, des descendants de nomades venus de la plaine du Danube, dont l'économie semblait reposer sur l'élevage du bétail tels que des moutons et des porcs.

 

L'une des plus remarquables découvertes a été faite sous la ville de Dresde (est de l'Allemagne), où les archéologues ont mis à jour les vestiges d'un temple, de 150 mètres de diamètre, entouré de quatre fossés, trois remblais de terre et deux palissades. Des pierres, des outils en bois, ainsi que des figurines représentant des personnages et des animaux, ont été trouvés, selon le journal.

 

"Nos recherches ont permis de révéler à quel degré de vision de grandeur et de sophistication étaient parvenues les premières véritables communautés agricoles d'Europe", a déclaré Harald Staeuble, chargé du département du patrimoine du gouvernement du land de Basse-Saxe.

 

Les archéologues ont également trouvé les vestiges d'un village, près de Leipzig, dans l'est de l'Allemagne, qui abritait 300 habitants vivant dans une vingtaine de grandes habitations, regroupées autour d'un temple.

 

La concentration et la consolidation des techniques agricoles, semble-t-il, a provoqué l'édification de ces temples. Ces derniers, après une période relativement courte, peut-être deux à trois cents ans, ont cependant disparu, ce qui demeure un mystère. De telles constructions monumentales n'ont, à nouveau, vu le jour que 3 000 ans plus tard, à l'âge du bronze-moyen, ajoute l'Independent.

 

Publié dans Pythagore

Commenter cet article